Bonjour Copro
Envoyer par email Imprimer
content-picture
Publié le vendredi 17 janvier 2014
Résumé

Alors qu’il est de plus en plus difficile pour une majorité de Belges d’avoir accès à la propriété en raison d’un niveau élevé des prix - bien qu’on soit loin des bulles immobilières qui ont éclaté dans de nombreux pays - et des conditions de plus en plus drastiques d’octroi des crédits imposées par les banques (malgré un niveau toujours historiquement bas des taux), l’étude européenne réalisée par EY montre

Alors qu’il est de plus en plus difficile pour une majorité de Belges d’avoir accès à la propriété en raison d’un niveau élevé des prix - bien qu’on soit loin des bulles immobilières qui ont éclaté dans de nombreux pays - et des conditions de plus en plus drastiques d’octroi des crédits imposées par les banques (malgré un niveau toujours historiquement bas des taux), l’étude européenne réalisée par EY montre que la Belgique reste un pays attrayant pour les investisseurs immobiliers.

Entre novembre et décembre 2013, la société d’audit EY a en effet sondé plus de 500 entreprises actives dans le secteur immobilier, réparties dans 15 pays européens. Si l’on enregistre une légère baisse par rapport à 2013, 80 % des sondés considèrent toujours la Belgique comme un pays attrayant pour y investir dans l’immobilier.