Bonjour Copro
Envoyer par email Imprimer
content-picture
Publié le jeudi 18 octobre 2012
Résumé

Superbe appartement de 130 m², beau et spacieux living avec feu ouvert, 3 chambres, cuisine super équipée, garage 2 voitures, dans un quartier huppé d’Uccle. Le tout pour un loyer mensuel de 650 euros. Trop beau pour être vrai ? Effectivement ! L’Institut professionnel des agents immobiliers (IPI) tient à mettre en garde les consommateurs contre des pratiques en ligne peu scrupuleuses. L’arnaque consiste à réclamer un premier paiement locatif par chèque postal  en échange de la remise des clés.

Superbe appartement de 130 m², beau et spacieux living avec feu ouvert, 3 chambres, cuisine super équipée, garage 2 voitures, dans un quartier huppé d’Uccle. Le tout pour un loyer mensuel de 650 euros. Trop beau pour être vrai ? Effectivement ! L’Institut professionnel des agents immobiliers (IPI) tient à mettre en garde les consommateurs contre des pratiques en ligne peu scrupuleuses. L’arnaque consiste à réclamer un premier paiement locatif par chèque postal  en échange de la remise des clés.
L’IPI a récemment reçu un certain nombre de plaintes pour escroquerie à la location en ligne. Le procédé est fort simple : un soi-disant propriétaire, ne résidant plus en Belgique depuis peu, met son bien en location via un site d’annonces immobilières. Ne pouvant se rendre en Belgique et étant le seul à disposer des clés du logement, il propose au candidat-locataire d’établir un chèque postal en échange de la remise des clés… qui n’a jamais lieu.

La technique est toujours identique. Le bien immobilier -appartement ou maison- mis en location est de belle facture. Des photos fort avantageuses, subtilisées au détour d’annonces en ligne bien réelles, sont jointes à la publicité pour en témoigner. Quant au prix de la location, il fait tout simplement rêver ! Dans tous les cas, l’annonce frauduleuse est mise sur internet par un particulier qui indique s’être expatrié dans une ville européenne pour raison professionnelle. Loin de lui, l’idée de se faire de l’argent grâce à la location de son logement, explique-t-il. Il souhaite simplement que son bien ne reste pas inoccupé. L’escroc demande à ce que le montant du premier mois de loyer et de la caution (équivalant à un mois de loyer) soit déboursé par chèque postal via Western Union.

Ce type d’arnaque avait déjà été signalé en Belgique en 2007. Le phénomène semble avoir repris de plus belle récemment. Le service Dépistage de l’IPI a enregistré plusieurs plaintes tant au nord qu’au sud du pays. Les patronymes utilisés par les escrocs sont passe-partout, le plus souvent à consonance francophone, et diffèrent dans chaque cas. Une constante toutefois : les numéros de téléphone de contact proviennent d’Afrique, du Bénin principalement.

L’Institut professionnel des agents immobiliers (www.ipi.be) va faire suivre les plaintes et transmettre toutes les informations en sa possession au parquet de Bruxelles.